La mode pour le dire

Posté il y a 1 an / Euro-trend

Ce matin, je vous propose de découvrir l’histoire de certaines expressions en lien avec les vêtements. La langue française est très imagée en la matière sauf qu’on ne connaît pas toujours l’origine des formules que l’on utilise… 

Expression #1 : « Être comme cul et chemise »

Être comme « cul et chemise » c’est un peu être « copain comme cochon » – finalement une expression en remplace une autre !

C’est-à-dire être très amis et surtout rester H-24 ensemble. 

D’où vient cette expression ? Tout simplement de la proximité qu’il y a entre sa chemise et son postérieur lorsqu’on se rembraille ! Aussi simple que ça. 

Et ce qui est marrant c’est finalement de connaître la traduction dans d’autres langues européennes. Bien souvent le message reste le même mais les mots pour le dire changent. 

Sur ce coup là les Anglais ont été beaucoup plus fins que nous puisqu’ils disent « to be hand in glove » ; « être main dans un gant ». Avouez que c’est quand même bien plus classe de le dire de cette façon ! 

Tiens d’ailleurs en parlant de classe, le statut social est bien souvent le point d’origine de certaines expressions. Par exemple : « faire porter le chapeau ». 

Expression #2 : « Faire porter le chapeau »

Au fil des siècles, ceux qui portaient le chapeau, c’était généralement ceux qui avaient une fonction sociale élevée. Ils se distinguaient alors de ceux qui ne portaient rien ou qui tout au plus portaient la casquette – qui se popularise à partir 19e siècle. 

Celui qui portait le chapeau avait donc des responsabilités. Par un glissement du langage, ceux qui avaient des responsabilités sont devenus « responsables ». « Responsable » au sens « coupable » du terme. D’où l’expression « faire porter le chapeau » qui signifie comme vous le savez « faire peser la responsabilité sur quelqu’un d’innocent. 

Autre expression en lien avec les couvre-chefs : « être un gros bonnet ». Bon c’est une expression un peu désuète aujourd’hui, je vous l’accorde. On dirait plus facilement « peser dans le game ». Mais en tout cas c’est une expression française qui daterait du début du 17ème siècle et qui ferait allusion au bonnet carré à quatre cornes, que portaient les notables dont les docteurs, les ecclésiastiques, les juges et tous ceux dont l’importance sociale se mesurait à l’ampleur de la coiffe.

L’origine est donc historique tout comme le fait de « retourner sa veste »…

Expression #3 : « Retourner sa veste »

Retourner sa veste ou « retourner casaque » ! La casaque c’est cet habit que portaient les hommes au 16e siècle, dont Charles-Emmanuel de Savoie, Prince de Piémont et briguant à la fois le trône de France et d’Espagne. 

Et il avait coutume de porter des « casaques » réversibles. Côté pile : les couleurs de la France. Côté face : les couleurs de l’Espagne. 

Il retournait donc sa veste en fonction des situations dans lesquelles il se trouvait. D’où l’expression qui signifie aujourd’hui changer d’opinion ou de camp assez facilement et de manière toujours très intéressée.

Est-ce à dire que Charles-Emmanuel de Savoie était un « faux-cul » ? 

Expression #4 : « Être faux-cul »

Faux-cul je ne sais pas mais par contre on sais tous que cette expression désigne à l’origine le rembourrage porté par les femmes sous leurs robes à l’époque de Louis XIV et ce jusqu’à l’ère victorienne. Et c’est de notoriété qu’à la cour du roi, tout n’était qu’hypocrisie… jusqu’aux jupes des femmes !

Autrement dit méfiez-vous des apparences. Comme on dit « l’habit ne fait pas le moine », n’est-ce pas ?!

Expression #5 : L’habit ne fait pas le moine »

Expression dont la première occurence remonterait au 13e siècle et qui serait la déformation de l’expression latine « Barba non facit philosophum » – comprenez « la barbe ne fait pas le philosophe ». 

Alors pourquoi cette déformation ? Certains étymologistes pensent que cela remonte à la prise de la forteresse monégasque par François Grimaldi. C’était en 1297. 

Et pour tromper l’ennemi, lui et ses compagnons d’armes se firent passer pour des moines franciscains en endossant cette robe ample et encapuchonnée. 

D’ailleurs, le cappuccino que vous buvez tous les matins fait référence aux moines capucins dont les couleurs marron et blanche de la tenue évoquent celle du café mousseux. Capucin se disant « cappuccino » en italien. 

Pensez-y en buvant votre café demain … 

Euro-trend / La matinale d’Euradio / 18 avril 2019

Pour plus de mode et de tendances, rendez-vous tous les jeudis matin à 8h10 dans Euro-Trend sur Euradio / https://euradio.fr)

Instagram

This error message is only visible to WordPress admins

Warning: The account for pamelacopson needs to be reconnected.
Due to Instagram platform changes on June 1, 2020, this Instagram account needs to be reconnected to allow the feed to continue updating. Reconnect on plugin Settings page