Vegan or not vegan ?

Posté il y a 2 ans / Euro-trend

Né dans les années 1940 chez nos voisins britanniques, le véganisme est bien plus qu’une tendance. On en entend parler depuis quelques temps déjà et pour ceux qui seraient passés à côté du terme, cela désigne le fait de ne consommer aucun produit d’origine animale, aucun produit issu de leur exploitation. 

Exit donc la consommation de viandes, d’oeufs, de poisson, de lait ou encore de miel. Mais au delà de l’alimentation, le véganisme concerne aussi d’autres produits comme les cosmétiques, qui utilisent beaucoup de composantes animales, et bien sûr, l’industrie textile où la laine, la fourrure et le cuir sont autant de matières premières nécessaires à la confection de vêtements.

Bien plus qu’un régime alimentaire, le véganisme est avant tout un mode de vie.

Un mode de vie qui séduit d’ailleurs de plus en plus. À l’heure où de nombreuses associations environnementales dénoncent les effets néfastes de l’élevage de masse et où différents mouvements se forment pour défendre la cause animale, les citoyens européens changent leurs habitudes. 

Les industriels s’adaptent donc au phénomène : nos assiettes changent … et nos dressings aussi.

Même si de plus en plus d’efforts sont faits dans la mode en matière de développement durable, on l’a vu la semaine dernière avec les baskets recyclées, certaines filières restent très controversées. C’est le cas de la filière cuir, qui est l’une des plus polluantes dans l’industrie de la mode. Le tannage, étape indispensable pour transformer les peaux en cuir nécessite beaucoup d’eau et beaucoup de substances chimiques. Sans compter les questions éthiques soulevées par les conditions d’abattage ou les conditions de travail des tanneurs. 

De nombreuses marques de luxe et de prêt-à-porter ont donc compris qu’il fallait proposer des alternatives au cuir en créant des gammes en cuir végétal ou en cuir végan. 

Cuirs végétaux, cuirs végans : quelles différences ? 

Le cuir végétal est un cuir tanné avec des produits naturels alors qu’un cuir vegan est un cuir de synthèse – quid de cette appellation d’ailleurs, summum de toutes les oxymores, d’autant plus que l’appellation « cuir » est protégée.

Parmi les cuirs végans on retrouve le cuir synthétique – le fameux simili-cuir – une matière plastique souvent mélangée a du polyuréthane. 

Mais on trouve aussi désormais d’autres matières beaucoup plus écologiques, que l’on doit pour la plupart à des créateurs européens. 

On retrouve par exemple le cuir d’ananas – « piñatex » pour les connaisseurs- une invention espagnole ; le « muskin », cuir de champignon développé par des scientifiques italiens ; le cuir de liège ou encore le cuir d’eucalyptus inventé par nos amis allemands. 

Des alternatives qui inspirent

Stella McCartney, célèbre créatrice britannique et végane convaincue, a récemment dessiné une paire de StanSmith pour la marque Adidas dans le plus grand respect de la cause animale puisque le modèle est garantit 100% polyester recyclé. 

Et puis chez nous, Jean-Paul Gaultier a annoncé la semaine dernière qu’il comptais bannir fourrures et cuirs non-végans de ses podiums. Tout un programme …

Euro-trend / La matinale d’Euradio / 29 novembre 2018

Pour plus de mode et de tendances, rendez-vous tous les jeudis matin à 8h10 dans Euro-Trend sur Euradio (https://euradio.fr).

Instagram

This error message is only visible to WordPress admins

Warning: The account for pamelacopson needs to be reconnected.
Due to Instagram platform changes on June 1, 2020, this Instagram account needs to be reconnected to allow the feed to continue updating. Reconnect on plugin Settings page